Changer pour sauver son couple

Vous savez, le changement n’est pas facile du tout, et plus on vieillit, plus il est difficile de changer.

Nous devons alors distinguer si nous voulons changer ou si nous voulons faire changer une personne. Il est certainement plus facile de travailler sur soi-même si l’on est bien motivé et si l’on a une forte motivation qui déclenche quelque chose dans notre esprit et nous encourage à poursuivre notre objectif. La question de savoir si nous voulons changer l’autre personne est très différente.

Nous partons du principe que nous devons accepter les autres tels qu’ils sont, avec les avantages et les inconvénients qui les distinguent. Nous disons toujours que l’homme parfait, la femme parfaite n’existe pas. Il y a le partenaire parfait pour nous, avec toutes ses facettes, ses manies, ses caractéristiques. Aimer, c’est accueillir l’autre, l’accepter à 360°.

En fait, il arrive que nous, les rois de cœur, créions des occasions de rencontrer des personnes qui ont des affinités de certains côtés, mais peut-être aussi des différences sur d’autres. Nous leur laissons le soin de décider s’ils sont prêts à changer pour le bien de l’autre. Si certains angles peuvent être émoussés, si certaines passions peuvent être alternées avec celles du partenaire.

Aimer, c’est aussi se considérer comme la moitié d’une pomme, 50% d’un tout. La voyance le répète souvent ! Il s’agit d’un équilibre entre donner et recevoir. Toujours. Qui “donne” tout le temps et ne reçoit jamais rien, à un certain moment, ouvre les yeux et se rend compte du déséquilibre qu’il ne veut plus continuer.

Que faire s’il vit dans une maison au milieu des montagnes et qu’elle aime la mer parce qu’elle a toujours vécu à 500m de la mer ? S’il y a le désir de construire une relation, il faut être prêt à aller vers l’autre. Peut-être qu’en hiver, nous vivons dans les montagnes et qu’en été, nous nous déplaçons vers la mer. Cela ne peut se produire que s’il existe un réel désir de partager la vie d’une personne. Si l’un n’est pas prêt à donner, à donner, à rencontrer, mais que l’on attend seulement de l’autre qu’il fasse l’effort, alors la relation est trop déséquilibrée, elle se fendille et s’écaille avant même d’être arrosée.

Ils disent que les opposés s’attirent et que c’est vrai à bien des égards, surtout parce que l’autre complète les parties qui nous manquent. Mais il est également vrai que les personnes qui se ressemblent et qui partagent les mêmes passions et intérêts s’entendent plus facilement et sont capables d’avoir une planification plus concrète et plus réalisable. Il faut donc aussi avoir un peu de chance et trouver quelqu’un qui nous ressemble. Même si, pour beaucoup de gens, les choses les plus difficiles à réaliser et à atteindre, sont aussi les plus stimulantes et celles qui donnent le plus de joie.

Posts created 61

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut